Le destin voulait voir les Tigres en 1/2

Ligue des Champions Concacaf - 1/4 finale

Concacaf Champions League
3 mars 2016

Grâce notamment à un but à la dernière minute d'André-Pierre Gignac, les Tigres ont arraché le match nul 1-1 sur la pelouse du Real Salt Lake pour passer en 1/2 de la ligue des Champions Concacaf.

Les Tigres pourront remercier leur bonne étoile. Malmenés par le Real Salt Lake durant une bonne partie de la rencontre, ils auraient dû concéder 2 voir 3 buts avant que Gignac ne délivre les siens au bout du temps réglementaire.

Déjà incourtounable au Mexique, André-Pierre Gignac n'est plus très loin d'être considéré comme un messie après ce quart de finale de la ligue des Champions Concacaf.
Auteur du but de l'égalisation à la 90ème, l'ancien joueur de l'OM a étalé tout son sang-froid pour éliminer le gardien puis le dernier défenseur avant de conclure dans le but vide, sur la seule frappe cadrée de son équipe.

Avant ce but assassin, le Real Salt Lake a eu d'énormes occasions de rattraper le retard pris au match aller (0-2). Semblant tendus en début de match, les joueurs de Jeff Cassar ont trouvé le chemin des filets dès la 22ème grâce à Plata à la réception d'un centre parfait de Movsisyan. Ce dernier pourra s'en vouloir quand à la 55ème il a frappé à bout portant sur la transversale, manquant ainsi le but de l'égalisation (sur l'ensemble des deux matches). Comme si ça n'était pas assez, Morales a vu son pénalty (généreux) bien arrêté par Guzman à la 74ème.

Bénis des cieux sur ce quart de finale, les Tigres ne devront pas autant compter sur la chance lors de leur demi-finale face à Querétaro, le 15 mars prochain (match aller). A moins que ce soit celle du futur champion.

ND