Ludogorets atteint les barrages au bout du suspense

Ligue des Champions - 3ème tour qualificatif retour

Autres compétitions
3 août 2016
Les qualifiés pour les barrages

Via le 3ème tour de qualification
Viktoria Plzeň
Dinamo Zagreb
Ludogorets
APOEL FC
Dundalk FC

 

Via le championnat
Manchester City
FC Porto
AS Roma
Villareal
Borussia Mönchengladbach

Après le match nul 2-2 concédé à domicile, Ludogorets a validé son ticket pour les barrages de la Ligue des Champions au bout du suspense, 4-2 après prolongations.

Encore une année sans Ligue des Champions pour l'Etoile Rouge de Belgrade. Depuis 1992, le club serbe n'a plus mis les pieds en phase de groupes et la défaite 4-2 à domicile face à Ludogorets confirme la tendance.

Une première mi-temps animée

Dans une ambiance des grands soirs, le champion de Serbie en titre a pourtant parfaitement entamé ce match crucial en ouvrant la marque dès la 17' grâce à une demi-volée limpide de Mitchell Donald sur laquelle Vladislav Stoyanov est totalement masquée.
On s'est alors dit que les hommes de Miodrag Bozovic contrôlerait les événements. C'était sans compter sur le talent de Jonathan Cafu qui d'un raid solitaire magnifiquement conclu a ramené ses coéquipiers à hauteur de leurs hôtes, 24'. Pourtant toujours qualifié à ce moment-là, les serbes ont perdu le fil notamment défensivement à l'image de ce but de Wanderson à la 40' que Damir Kahriman laisse passer sous son ventre.

Une lueur d'espoir

L'expulsion idiote de Igor Plastun juste avant la mi-temps aurait du donner un avantage conséquent à l'Etoile Rouge avec 45 minutes en supériorité numérique. Mais Guélor Kanga a lui aussi du quitter la pelouse au moment où tous les joueurs regagnaient les vestiaires à cause d'un coup de sang.
Les Serbes s'offraient néanmoins une dernière lueur d'espoir pour atteindre les barrages pour la 1ère fois depuis 2012/2013, grâce à un pénalty transformé par Luis Ibanez, 62'. Après l'espérance, le latéral argentin allait être synonyme de désespoir. En retard au marquage sur les 2 derniers buts de Wanderson, 92' et 97', Ibanez a certainement du mal dormir ce mardi. Comme les supporters du stade Marakana qui ont du assister à la qualification de Ludogorets qui peut encore rêver de disputer sa 2ème campagne de Ligue des Champions consécutive.

ND