Les choses sérieuses commencent !

Copa Sudamericana - 1/4 aller

Autres compétitions
18 octobre 2016
Le programme

Dans la nuit de mardi 18 au mercredi 19 octobre à 02h en direct sur SFR Sport 2 :
Independiente Medellin (COL) - Cerro Porteno (PAR)

 

Jeudi 20 octobre à 16h en différé sur SFR Sport 2
Junior (COL) - Chapecoense (BRE)

 

Jeudi 20 octobre à 17h45 en différé sur SFR Sport 2
Coritiba (BRE) - Atletico Nacional (COL)

 

Dans la nuit de jeudi 20 et vendredi 21 octobre à 02h en direct sur SFR Sport 2 :
San Lorenzo (ARG) - Palestino (CHI)

Vainqueur de la Copa Libertadores en juillet dernier, l'Atletico Nacional fait office de grand favori pour remporter une Copa Sudamericana où les clubs colombiens sont en force.

Aucun club n'a jamais remporté la Copa Libertadores ET Sudamericana la même saison. L'Atletico Nacional est encore en course pour devenir le premier, mais gare aux surprises.

L'Atletico Nacional, grand favori

Déjà vainqueur de la Copa Libertadores il y a moins de 3 mois, leader actuel de son championnat, l'Atletico Nacional passe sa saison 2016 sur un nuage. Les hommes de Reinaldo Rueda n'ont d'ailleurs connu la défaite qu'à une seule reprise sur leurs 21 derniers matches, toutes compétitions confondues.
Finalistes de la Copa Sudamericana en 2002 et 2014, les "Verdolagas" visent clairement un trophée qui s'ajoutera à leur long palmarès. Toujours invaincu dans cette édition 2016, l'Atletico Nacional est un redoutable mélange de patience, de solidité défensive et d'efficacité à l'image de son duo d'attaque Berrio - Borja (4 buts à eux deux). L'équipe à battre.

San Lorenzo et Cerro Porteño, sacrés outsiders

Vainqueur de la première édition en 2002 (face à l'Atletico Nacional), San Lorenzo sera l'un des plus sérieux concurrent des Colombiens. Les coéquipiers de Nicolas Blandi, meilleur buteur de la compétition avec 4 buts, ont l'expérience de ces phases finales. La génération Libertadores en 2014 compte encore 6 membres dans l'équipe actuelle qui rêvent tous du doublé continental.
Tombeur de Santa Fe, tenant du titre, Cerro Porteño a fait très forte impression lors du 1/8ème de finale retour. Grâce au triplé de Cecilio Dominguez, les hommes de Gustavo Florentin ont arraché leur qualification dans les dernières minutes et pourraient se servir de ce match référence pour aller plus loin dans la compétition.

Chapecoense et Junior, invités mystères

Qualifiés tous deux sans avoir marqué de but, Chapecoense et Junior se retrouvent pour une place dans le dernier carré que peu d'observateurs auraient annoncé en début de Copa Sudamericana. En difficulté dans leurs championnats respectifs, les deux équipes prennent cette compétition comme une bouffée d'oxygène. La présence de 3 clubs colombiens en 1/4 pourraient pousser le Junior à se surpasser.

Palestino, la belle histoire ?

Petit poucet, au même titre que Chapecoense, le club chilien de Palestino a réalisé LA surprise des quarts de finale, en sortant l'ogre Flamengo. Dominateurs face au club brésilien, les joueurs de Nicolas Cordova atteignent ce stade pour la 1ère fois de leur histoire et devront réaliser un nouvel exploit pour atteindre le dernier carré. De quoi leur donner des ailes.

ND