Hirscher et Vonn, les skieurs à battre en 2017

1ère étape - Sölden - Slalom Géant

Ski
20 octobre 2016
Le programme (directs)

Samedi 22 octobre :

A 10h : 1ère manche du slalom-géant Femmes

A 13h : 2nd manche du slalom-géant Femmes

 

Dimanche 23 octobre :

A 10h : 1ère manche du slalom-géant Hommes

A 13h : 1ère manche du slalom-géant Hommes

Comme depuis chaque année depuis 2001, Sölden ouvre la saison de ski. Tenants du titre, Lara Gut et Marcel Hirscher devront faire face à une forte concurrence.

Tenants du titre, Lara Gut et Marchel Hirscher remettent leurs gros globe de cristal en jeu. Lindsey Vonn compte bien récupérer ce bien qui lui échappe depuis 2012 quant Hirscher sera attendu par une meute d'outsiders.

Marcel Hirscher et Lindsey Vonn, premiers de la classe ?

Les saisons se suivent et se ressemblent pour Marcel Hirscher depuis maintenant 5 ans. Avec 5 coupes du monde remportées successivement, l'Autrichien est déjà entré dans l'histoire de son sport. Skieur ultra-complet, monstre de régularité, le spécialiste du géant et du slalom peut devenir le seul à conquérir 6 globes. Et ça commence par un bon résultat dès dimanche à Sölden où il s'était imposé en 2015 et avait pris la 3ème place l'an passé.

Lindsey Vonn, son égale sur le circuit féminin, court elle aussi après l'histoire. Si elle fait déjà partie de la légende du ski féminin avec des records en nombres de petits globes de cristal décrochés (16), en terme de victoires (76) ou encore de podiums (126), la reine Vonn a encore des objectifs. Avec 4 gros globes, elle reste à 2 longueurs d'Annemarie Moser-Pröll et ses 6 titres décrochés entre 1971 et 1979. Contrainte d'écourter sa saison suite à une blessure au genous, Vonn a les crocs.

Kristoffersen et Lara Gut, principaux rivaux ?

Détentrice du gros globe en titre, Lara Gut devrait une nouvelle fois jouer le titre face à Lindsey Vonn. Skieuse complète, la Suissesse avait remporté le classement de la descente et du Super-G, s'imposant quelque fois en géant. A 25 ans, elle a l'avenir devant elle contrairement à Vonn qui a bien entamé la trentaine. Si la blessure ne touche aucune des deux skieuses, la rivalité devrait atteindre des sommets.

Phénomène du slalom, Henrik Kristoffersen avait remporté 6 des 11 slaloms de la saison dernière. Vainqueur d'un seul géant en carrière (en 2015 à Méribel), le Norvégien parait limité sur les autres disciplines et pourrait payer cela au général comme cela a été le cas l'an passé malgré une belle 2ème place au général (avec 497 pts de retard sur Hirscher). Mais à seulement 22 ans, Kristoffersen a une énorme marge de progression et pourrait continuer d'exploser cette saison.

Des revenants au dents longues

Ted Ligety

Véritable surdoué du ski avec sa technique du carving, "Shred" avait du interrompre sa dernière saison après une chute à l'entrainement. Tenant du titre au slalom-géant de Sölden, le double champion olympique espère bien pousser Hirscher de son trône dans sa discpline phare. Il y vise un 6ème petit globe de cristal.

Aksel-Lund Svindal

Monstre physique, le Norvégien aurait pu empêcher Hirscher de s'octroyer un 5ème gros globe consécutif. Sa terrible chute à Kitzbühel en janvier dernier l'a privé d'une 3ème coupe du monde. Monstrueux, avant sa blessure, en descente et Super-G, Svindal sera de retour fin novembre. Suffisant pour inquiéter Hirscher ?

Bode Miller

Légende vivante du ski alpin, Bode Miller revient sur le circuit après une saison blanche et avec une nouvelle paire de ski. Le voir batailler pour le titre serait une surprise pour celui qui a remporté la coupe du monde en 2005 et 2008 mais "l'homme chewing gum" est tellement complet qu'il pourrait embêter de nombreux favoris.

Anna Veith (ex Fenninger)

Vainqueur de la coupe du monde en 2014 et 2015, celle qui faudra désormais appeler Mme Veith sort d'une saison blanche. Victorieuse d'une géant d'ouverture à Sölden en 2015, Anna Veith connait par coeur la piste et pourrait créer la surprise pour son retour. En cas de succès, sa saison serait lancée pour concurrencer Lara Gut et Lindsey Vonn.

Des Français ambitieux

Si la délégation féminine peine (un peu) à se renouveler, Tessa Worley, Taina Barioz (forfait à Sölden) ou encore Nastasia Noens tenteront de réaliser quelques coups.

Alexis Pinturault

Fer de lance de l'équipe de France masculine, "la Bête" reste sur trois 3ème place consécutive au classement général de la coupe du monde. Pas mal pour un pays qui attend un champion du monde depuis Luc Alphand en 1997. Toujours aussi ambitieux et complet, à seulement 25 ans, Pinturault s'est imposé dans toutes les disciplines en carrière excepté la descente. Détenteur du petit globe de cristal en combiné et 2ème en géant (4 victoires), le médaillé de bronze à Sotchi avait mal débuté sa saison 2015/2016. S'il débute bien, il sera un concurrent redoutable au gros globe de cristal.

Adrien Théaux

Meilleur représentant français en vitesse (descente et Super-G), Théaux ne joue pas le classement général mais tentera de briller dans ses disciplines de prédilection. Une 4ème victoire en coupe du monde couplé à un top 5 en descente ou Super-G serait déjà une saison réussie.

Victor Muffat-Jeandet

On aurait pu citer Thomas Fanara ou encore Mathieu Faivre (en géant), mais Muffat-Jeandet présente la caractéristique d'être plus complet et de pouvoir briller dans cette discipline tout comme en combiné. A 27 ans, le skieur de Val d'Isère peut passer un cap pour se hisser dans le top 10 mondial.

La performance à rééditer

Le 22 janvier dernier, les Français avaient marqué l'histoire de leur sport et réalisé une performance qui avait dépassé le monde du ski. A Kitzbühel, en combiné, Alexis Pinturault, Victor Muffat Jeandet et Thomas Mermillond Blondin avaient réalisé un triplé historique. Une performance que la délégation française rêve de rééditer cette saison.

ND