Accrocher le bon wagon

Pro A - 8ème journée

Pro A
10 novembre 2016
Classement
Pos Club J G P %
 1 Monaco 7 6 1 86
 2 Pau-Lacq-Orthez 7 6 1 86
 3 Chalon/Saône 7 5 2 72
 4 Nanterre 7 5 2 72
 5 Paris-Levallois 7 4 3 58
 6 Limoges 7 4 3 58
 7 Dijon 7 4 3 58
 8 Hyères-Toulon 7 3 4 43
 9 Cholet 7 3 4 43
 10 Lyon-Villeurbanne 7 3 4 43
 11 Antibes 7 3 4 43
 12 Le Mans 7 3 4 43
 13 Gravelines-Dunkerque 7 3 4 43
 14 Châlons-Reims 7 3 4 43
 15 Strasbourg 7 2 5 29
 16 Nancy 7 2 5 29
 17 Le Portel 7 2 5 29
 18 Orléans 7 2 5 29

 

Bien placé dans le haut de tableau, Chalon/Saone et Paris Levallois reçoivent respectivement Limoges et Le Mans, samedi et dimanche à 18h30 en direct sur SFR Sport2, avec l'ambition de suivre le rythme effréné de Monaco et Pau-Lacq-Orthez.

Au sein d'une Pro A très dense, chaque victoire est importante dans la course aux playoffs. En recevant ce week-end, l'Elan et le PL viseront un succès qui leur permettrait de faire un premier écart sur leurs poursuivants.

La passe de 4 pour Chalon ?

Excepté une défaite surprenante face à Nancy sur son parquet, Chalon réalise un début de saison très satisfaisant. Les départs de Devin Booker ou Jeremy Hazell auraient pu laisser craindre le pire mais Jean-Denys Choulet les a parfaitement comblés avec les arrivées de Lance Harris (14,9 pts et 4,4 rbds) et de Moustapha Fall (11,6 pts et 8,6 rbds). Et comme John Roberson (13,1 pts et 7,6 pds) mène toujours aussi bien son orchestre, Chalon partira favori pour signer un 4ème succès de rang face à une équipe de Limoges qui peine à l'extérieur.

Les hommes de Dusko Vujosevic restent sur 2 défaites consécutives hors de leur base. La grosse victoire acquise à Beaublanc face à Châlons-Reims (87-62) peut néanmoins lancer une dynamique. Surtout quand on possède dans ses rangs des pointures comme William Buford (18 pts, 4,6 rbds et 4,9 pds) ou encore Klemen Prepelic (14,8 pts). Le vainqueur de ce choc fera la bonne affaire de la journée.

Le Palais des Sports imprenable ?

Décevant la saison passée, le Paris-Levallois fait partie des bonnes surprises en plein coeur de l'automne. Promu entraineur en décembre dernier, Freddy Fauthoux est train de changer le club de la capitale. Sa haine de la défaite transpire sur une équipe qu'il a pu modeler à son image, joueuse. Sous l'impulsion d'un énorme Jason Rich (20 pts, meilleur marqueur de la ligue) et d'un Vincent Poirier retrouvé (12,4 pts et 10,1 rbds), le PL est toujours invaincu au Palais des Sports Marcel Cerdan.

Face à une formation mancelle désespérante à l'extérieur, à l'image de ses défaites au Portel et à Hyères-Toulon, la belle série pourrait se poursuivre. La blessure de Mouphtaou Yarou, qui revient petit à petit en forme, a fait beaucoup de mal à la peinture du MSB malgré l'arrivée de Wilfried Yeguete, encore en phase d'adaptation. Olivier Hanlan (12,3 pts) ou encore Ryan Pearsons (12,3 pts et 6 rbds) tentent bien de faire oublier Tywain McKee et Romeo Travis mais dans un effectif qui a bien changé, la mayonnaise n'a pas encore tout à fait pris. Une victoire dans une salle imprenable pourrait définitivement lancer les Manceaux.

ND